Avec des tourelles et un corps central à motifs de briques et de pierres datant du milieu du 16ème siècle, le Manoir du Quesnay fut transformé au 17ème, au 18ème et au 19ème siècle. Propriété de la famille de Limoges pendant 150 ans, il fut acquis en 1739, en même temps que les seigneuries d'Oissel et de Saint Saëns, par Pierre Hély, fils d'un émigré irlandais qui exploitait une verrerie dans la forêt au dessus de Saint Saëns. Certains carreaux de fenêtres de la maison portent encore la trace des « boudines » du verre soufflé selon la technique en cours en Normandie au 18ème siècle. Membres du Parlement de Rouen, industriels, conseillers d'Etat et militaires, les Hély d'Oissel furent propriétaires du Quesnay pendant cinq générations. 

Par filiation, le manoir fut transmis aux Laboulaye, famille de diplomates, qui en ont fait leur port d'attache depuis deux générations. 

Stanislas et Pauline de Laboulaye, sont les actuels propriétaires du Quesnay.

Au manoir du Quenay, Jonathan Loppin intervient dans une grange.

MANOIR DU QUESNAY

Galerie Duchamp / Le SHED © 2020

Labellisé Normandie Impressionniste